Installer Dolibarr sous Linux

Sur un poste de travail

https://wiki.dolibarr.org/index.php?title=Dolibarr_for_Ubuntu_or_Debian

Introduction

Dolibarr for Ubuntu or Debian (DoliDeb) is a version of Dolibarr ERP/CRM, packaged with Mysql, PHP and Apache or Lighttpd, with an automatic installer for Ubuntu or Debian users that don’t have any technical knowledge.

In a few seconds, after installing this package, you are able to work on Dolibarr, even if you don’t have already a web server or if you don’t know what is Apache/Lighttpd, Mysql or PHP. Everything is installed for you.

Dolibarr for Ubuntu and Debian is an “all in one” package that can be downloaded from page https://www.dolibarr.org/downloads/. You will find it into the category “stable versions”.

Pre-requis : Créer une BD et un User

root@vps633075# mysql -u root -p

CREATE DATABASE dolibarr CHARACTER SET utf8 COLLATE utf8_unicode_ci;
CREATE USER 'dolibarr'@'localhost' IDENTIFIED BY 'cm…';
GRANT ALL PRIVILEGES ON dolibarr.* TO 'dolibarr'@'localhost';
FLUSH PRIVILEGES;
exit;

Installer Dolibarr

cd /tmp
wget https://www.dolibarr.org/files/stable/package_debian-ubuntu/dolibarr_17.0.3-4_all.deb
sudo dpkg -i dolibarr_17.0.3-4_all.deb 
sudo apt install -f

This will fix all your system orphan dependencies.


Après installation, si vous rencontrez des problèmes avec le module WYSIWYG module, ouvrir le fichier /etc/dolibar/conf.php et commentez la ligne :

$dolibarr_js_CKEDITOR=...

Sur un serveur

https://wiki.dolibarr.org/index.php?title=Installation_-Mise%C3%A0_jour

Prérequis

Apache, PHP et un serveur de base de donnĂ©es (MySQL ou PostgreSQL) sont prĂ©sents et opĂ©rationnels, et le login/mot de passe d’accès (Ă  une nouvelle base ou au serveur) est connu.

Niveau : Un peu de connaissances informatiques en administration Web.

Cette procĂ©dure dĂ©crit l’installation manuelle (recommandĂ©e) sur un système GNU/Linux (Debian, Mandriva, …) mais elle est valable avec d’autres systèmes moyennant une adaptation des chemins Ă  ceux de votre OS.

Elle est applicable pour toute version de Dolibarr >= 2.0.0

Pour des instructions spécifiques à une installation sous Windows, vous pouvez consulter la page Installation manuelle sous Windows.

  • VĂ©rifiez que vous avez bien Apache, PHP 5.6.0+ (requires functions like DateTimeZone.getOffset, php-intl) et un serveur de base de donnĂ©es (MySQL 5.1+, MariaDB ou PostgreSQL) d’installĂ©s (consulter pour cela la liste des packages installĂ©s sur votre machine grâce au gestionnaire de mise Ă  jour de package de votre distribution).
  • VĂ©rifiez que le serveur Web est lancĂ© (systemctl status httpd.service par exemple). L’activer le cas Ă©chĂ©ant (systemctl enable --now httpd.service)
  • VĂ©rifiez que l’utilisateur root ou admin principal pour le serveur de base de donnĂ©e est connu et fonctionne correctement. Si cet utilisateur root ou admin est inconnu car pas encore dĂ©fini, lisez le chapitre qui suit. Sinon vous pouvez passez au point suivant:
MySql ou MariaDB

VĂ©rifiez que le serveur de base de donnĂ©es est lancĂ© (systemctl status mysqld.service par exemple). L’activer le cas Ă©chĂ©ant (systemctl enable --now mysql.service).

Pour les utilisateurs Linux utilisant MySql ou MariaDB, si vous venez juste d’installer la base de donnĂ©e, le login administrateur est root. Vous devez exĂ©cuter la commande suivante pour initialiser le mot de passe: mysql

Une fois dans l’interface Mysql, taper la commande de modification du mot de passe de root: grant all privileges on *.* to root@’localhost’ identified by ‘newrootpass’ with grant option;

Puis entrée et pour quitter \q

Pour vĂ©rifier que l’accès avec ce couple user/mot de passe fonctionne, lancer la commande mysql -u root -p

Et taper votre mot de passe newrootpass suivi de \q pour quitter la sessions si la connexion a réussie.

Postgresql

Pour les utilisateurs Linux utilisant Postgresql, si vous venez juste d’installer la base de donnĂ©e PostgreSQL, vous devez d’abord crĂ©er un utilisateur administrateur et son mot de passe. Pour cela, ajouter la ligne suivante dans le fichier /etc/postgresql/x.x/main/pg_hba.conf (remplacer x.x avec votre version de postgres) local all dolibarrowner md5

De plus, mettez en commentaire la ligne #local all all ident

qui impose que le compte système utilisĂ© pour accĂ©der Ă  la base (ce sera le compte sous lequel tourne l’application web), ait le mĂŞme nom que le compte dans la base (ce n’est jamais le cas).

Ensuite, lancer la commande sous un shell root sudo -s -u postgres createuser dolibarrowner psql -d template1 -c “alter user dolibarrowner with password ‘dolibarrownerpass'” exit psql create database databasename; grant all privileges on database databasename to dolibarrowner; ALTER DATABASE databasename OWNER TO dolibarrowner; \q sudo /etc/init.d/postgresql restart

Vous pouvez tester la connexion pour l’utilisateur crĂ©e avec la commande psql -h localhost -d postgres -U dolibarrowner -W

Et entrez le mot de passe dolibarrownerpass et \q pour quitter la session si la connexion est ok.

Copie des fichiers
  • Placez-vous dans le rĂ©pertoire dans lequel installer Dolibarr (le rĂ©pertoire racine dĂ©fini pour votre serveur web)
  1. Pour Debian et les familles Ubuntu, il s’agit en gĂ©nĂ©ral de: /var/www
  2. Pour Mandriva, Mageia, RedHat, Fedora: /var/www/html
  3. Pour Suse: /srv/www/htdocs

$ cd /var/www

  • RĂ©cupĂ©rez l’application
Avec l’archive

Si vous partez du fichier dolibarr.zip, rĂ©cupĂ©rez le fichier et dĂ©compressez l’archive de l’application (ex: version 12.0.4) $ wget ‘https://sourceforge.net/projects/dolibarr/files/Dolibarr ERP-CRM/12.0.4/dolibarr-12.0.4.zip’ $ unzip dolibarr.zip

Renommez le rĂ©pertoire dolibarr-x.y.z en dolibarr afin d’avoir un nom de rĂ©pertoire indĂ©pendant de la version (oĂą x.y.z correspond Ă  la version source) $ mv dolibarr-x.y.z dolibarr

Avec les sources Git

Si vous partez des sources Git, récupérer les sources par $ git clone -b X.Y http://github.com/Dolibarr/dolibarr.git dolibarr

X.Y est la version Ă  installer(Par exemple 9.0, 11.0, …). Il est possible de remplacer X.Y par develop pour rĂ©cupĂ©rer la version en cours de dĂ©veloppement.

Gestion des droits

Modifiez les permissions et propriĂ©taires du rĂ©pertoire ‘dolibarr’ pour ĂŞtre sur que tous les fichiers soient en lecture pour l’utilisateur sur lequel tourne le serveur (on supposera qu’il s’agit de l’utilisateur ‘www-data’ pour debian ou ubuntu, ‘apache’ pour Redhat, Mandriva, Mageia, Fedora) $ chmod -R 755 /var/www/dolibarr $ chown -R www-data:www-data /var/www/dolibarr ou $ chmod -R 755 /var/www/html/dolibarr $ chown -R apache:apache /var/www/html/dolibarr

Fichier de configuration

En tant que root, crĂ©ez, dans le rĂ©pertoire dolibarr/htdocs/conf, un fichier de configuration vide, et attribuez-lui comme propriĂ©taire du fichier, l’utilisateur du serveur web (exemple www-data sur debian, nobody sur une vieille RedHat, apache sur une autre version …). Ceci est requis car le serveur web a besoin d’Ă©crire dans ce fichier lors de l’installation. $ cd dolibarr ; touch htdocs/conf/conf.php ; chown www-data htdocs/conf/conf.php

SELinux sur Fedora

Sur Fedora, comme SELinux est activĂ© en gĂ©nĂ©ral, il est aussi conseillĂ© de lancer les commandes pour rendre le rĂ©pertoire ‘dolibarr’ acceptĂ© par l’environnement SELinux (an absence de commande, vous devriez recevoir des nombreuses alertes d’anomalies) : $ semanage fcontext -a -t httpd_sys_rw_content_t ‘/var/www/html/dolibarr(/.*)?’ $ restorecon -R -v ‘/var/www/html/dolibarr’

RĂ©pertoire de documents

Toujours en root, crĂ©ez le rĂ©pertoire qui servira aux documents gĂ©nĂ©rĂ©s ou stockĂ©s par Dolibarr (factures pdf, images, …), et attribuez lui comme propriĂ©taire, l’utilisateur du serveur web (exemple www-data sur Debian, nobody sur une vieille RedHat, apache sur une Mandriva, Mageia ou une RedHat rĂ©cente, …). Le serveur web doit avoir les droits en Ă©criture dans ce rĂ©pertoire. Il faut choisir un rĂ©pertoire en dehors de la racine du site web. Par exemple “/var/lib/dolibarr/documents” $ mkdir -p /var/lib/dolibarr/documents ; chown www-data /var/lib/dolibarr/documents

Installation
  • Pointez votre navigateur sur la page principale

http://127.0.0.1/dolibarr/htdocs/

  • Suivez les instructions de l’installation
  • Pour des raisons de sĂ©curitĂ© nous vous conseillons, une fois l’installation terminĂ©e, de crĂ©er un fichier install.lock dans le rĂ©pertoire dĂ©diĂ©s aux documents, que seul root doit avoir le droit d’effacer. Ceci va verrouiller la procĂ©dure d’installation qui ne pourra plus ĂŞtre appelĂ©e par erreur (Il faudra le supprimer pour les mises Ă  jour).

$ touch /var/lib/dolibarr/documents/install.lock; chmod go-w /var/lib/dolibarr/documents;